Plomb palette et octopus

Tampon en épongeL'opération n'est pas très compliquée à réaliser, il suffit de progresser doucement. En fonction du matériau choisi l'aiguille devra être plus ou moins pointue, mais avec une éponge végétale il n'y a aucun problème particulier. La grosse aiguille utilisée dans cet exemple est passablement émoussée.

De la mousse d'isolation pour conduite peut aussi étre utilisée, mais l'éponge est facile à trouver et ne coûte presque rien (51 centimes les 2 dans le cas présent, de quoi faire des tubes pour l'année...). Un petit morceau de liège pourrait remplacer la mousse ou l'éponge. Il apporterait plus de flottabilité mais serait plus difficile à percer et ne pourrait pas être gorgé d'attractant.

Montage de l'octopus

La boucle en fluorocarbone est passée dans le chas de l'aiguille. On enfile d'abord l'octopus (préalablement percé avec la pointe de l'aiguille de l'intérieur vers l'extérieur), puis le tampon sur sa tige, et on tire le tout.

Montage de l'octopus

La tige ne sert qu'à fairte passer le fluorocarbone dans le morceau d'éponge. Elle risque de gêner l'hameçon si on la laisse dans le tampon.

Montage de l'octopus Montage de l'octopus

Il est facile de la dégager du tampon avant de tout faire rentrer dans la tête du leurre souple. On replace ensuite cette tige sur l'aiguille en prévision du montage suivant...

Montage de l'hameçon

Un hameçon triple numéro 4 ou 5 est idéal pour un octopus de 6 cm. Le sandre ayant tendance à recracher immédiatement les leurres, il faut pouvoir le piquer à la touche.

Montage de l'hameçon triple

On fait simple une fois de plus, boucle dans boucle. La boucle en fluorocarbone est passée dans l'anneau puis autour de chacune des branches de l'hameçon triple.

Montage de l'hameçon triple

L'hameçon ne doit pas se trouver trop en avant ni trop loin en arrière. Le tampon en éponge sert aussi à le positionner sur l'octopus.

Butée de la perle et plomb

C'est presque fini. Il faut maintenant faire un double ou triple noeud entre la perle et l'octopus, à moins d'un centimètre de celui-ci. La perle ne doit pas pouvoir passer par ce noeud.

Montage plomb palette avec un octopus

On coupe le fluorocarbone à la longueur voulue (en général un mètre environ), puis on fait le noeud d'arrêt de la perle. Ensuite on enfile le plomb palette (de 10 à 20 grammes suivant la profondeur et le courant), et on double ou on triple la première boucle qui avait été réalisée en début de montage. Le plomb palette doit pouvoir coulisser sur quelques centimètres mais ne doit plus pouvoir passer par le noeud derrière lui.

Stockage

Avouons-le, le plomb palette est un consommable qu'on a tendance à laisser au fond, même en canal. Inutile de trop s'attacher, tôt ou tard le petit ira vivre sa vie de son côté et il vaut mieux en avoir prévu plusieurs par session.

Montage plomb palette avec un octopus

Qui dit corps spongieux dit absorption. Profitez-en pour recycler vos pochettes de leurres souples avec attractant. Plusieurs montages peuvent être enroulés sur de l'éponge et laissés à "mariner" dans le jus de crevette synthétique jusqu'à ce qu'ils servent. Une fois qu'ils seront perdus, l'éponge qui a servi de plioir sera utilisée pour la fabrication de nouveaux tampons...

Montage plomb palette avec un octopus

Le montage plomb palette est devenu un classique pour pêcher en canal partout où le sandre et la perche se déplacent sur des fonds relativement homogènes et dépourvus de végétation. On lui prête une origine vendéenne (pêche à la "bouine") mais ce qui est certain c'est que le concept du plomb planant est ancien et rejoint le fameux poisson d'étain qui continue d'ailleurs de donner de bons résultats sur la perche.

Utilisé à l'origine avec un hameçon triple placé derrière une gaine en fil à scoubidou, ce montage a été décliné en de nombreuses variantes suivant l'habillage de l'hameçon. Les virgules de type "Twist" ont eu leur moment de gloire, puis est apparu le montage avec un octopus ou un tube. C'est ce montage qui fait l'objet du présent article. Je laisserai son ou ses inventeur(s) en revendiquer la paternité (ils sont plusieurs à le faire encore aujourd'hui) et me contenterai d'en expliquer la fabrication de façon aussi détaillée que possible.

Une boucle en fluorocarbone

Le montage plomb palette est en fait un bas de ligne complet fabriqué avec du fluorocarbone de diamètre 30/100 à 40/100. Le choix de ce filament se justifie principalement par sa rigidité relative et sa résistance à l'abrasion (coulissement du plomb). Inutile de vouloir faire "léger", le montage doit résister à un usage intensif, voire frénétique...

Boucle en fluorocarbone

La première étape consiste à nouer une boucle d'environ 7 cm avec un filament fluorocarbone de qualité. Petit guide visuel, une bobine Trilene mesure 7,5 cm de diamètre. La boucle peut être simple ou double pour le moment, ceci a peu d'importance. Le tout est que le plomb palette puisse passer par ce premier noeud. Le trou de certains plombs palette étant étroit (c'est le cas des plombs Delalande utilisés pour cet article), mieux vaut vérifier avant de continuer.

Ajout d'une perle dure

Une perle en plastique dur est ensuite enfilée sur la boucle. La perle servira à bloquer le coulissement du plomb et à protéger le noeud d'arrêt. Un diamètre de 6 mm est idéal. La couleur importe peu, mais comme un octopus blanc est utilisé dans cet exemple de montage, autant rester ton sur ton.

Perle sur la boucle en fluorocarbone Perle sur la boucle en fluorocarbone

Une perle molle peut aussi faire l'affaire mais l'intérêt d'une perle dure réside dans le cliquetis produit par la butée du plomb, comme sur un montage Carolina. Le diamètre du trou de la perle doit laisser passer la boucle mais buter sur le noeud. Ce noeud pourra être doublé ou triplé en fin de montage.

Octopus avec morceau d'éponge

Cette étape est souvent mentionnée par les auteurs présentant ce montage mais bien souvent ils n'en donnent pas les détails. Je ne trahirai aucun secret de fabrication en le faisant, je propose juste une façon de le faire. L'intérêt d'insérer un petit morceau de mousse d'isolation, d'éponge ou de liège dans la tête du tube ou de l'octopus reste discutable. Ce tampon ne rend pas le trailer flottant (l'hameçon triple est trop lourd) mais il en augmente quand même la flottabilité et il protège le leurre de l'anneau de l'hameçon. D'autre part, un corps spongieux peut recevoir un traitement à base d'attractants.

Octopus et éponge

Pas la peine de se ruiner, une éponge à vaisselle (neuve !) premier prix fait très bien l'affaire pour découper un petit morceau d'environ 1 cm sur 5 mm. Un octopus ou un tube de 6 cm constitue un bon compromis si l'on recherche à la fois la perche et le sandre. Pour faciliter le montage, un coton tige, dont la tige est creuse, sera également utilisé. Il ne servira qu'à passer la boucle en fluorocarbone à travers le morceau d'éponge.

Fabrication du tampon

J'utilise une grosse aiguille à coudre pour enfiler la section de tige dans le tampon en éponge. La tige est coupée environ à la longueur du tampon. Inutile de prévoir un gros tampon, il doit juste remplir le volume de la tête de l'octopus sans en ressortir. S'il est trop gros, il sera tassé et gardera moins d'air, donc moins de flottabilité.

Tampon en éponge Tampon en éponge

On enfile la tige en premier, puis on perce le tampon avec l'aiguille, et on fait rentrer la tige dans le tampon en essayant de ne pas le déchirer.

Version 1, Révision 1, 24 juillet 2012.

Commentics

Sorry, there is a database connection problem.

Please check back again shortly .. Thank you!