Catégories

Brochet de 82 cm en spinning light

Brochet de 82 cmQuand les brochets ont faim, ils sautent sur n'importe quoi. Histoire en deux temps. Premier acte hier matin alors que je m'amusais à enchaîner les perchettes en spinning light version mid-strolling (j'en reparlerai plus tard probablement mais ça marche tellement bien en ce moment que je ne publierai pas l'article tout de suite). Cinq, six poissons dans les 15-20 cm, je commençais à prendre le rythme quand tout à coup mon matériel "truite" se prend un arrêt autoritaire et plie rapidement de façon inhabituelle. Une semaine plus tôt j'avais déjà sorti une carpe de trois kilos sur le même leurre, alors bien sûr j'ai pensé immédiatement à une mémère un peu distraite qui joue au carnivore...

Ben non. Un bel éclair doré à quelques mètres du bord m'a indiqué qu'en fait de mémère, le poisson piqué allait me donner un peu plus de mal. Et ça n'a pas loupé. Après quelques minutes difficiles, canne en vrac, focardage de plantes aquatiques à la tresse sur cinq mètres carrés, j'ai perdu le brocodile par forfait de l'hameçon, qui m'est revenu ouvert à 90 degrés. Un promeneur hilare m'a lancé : "Dommage, t'aurais eu de la chance !".

Acte deux ce matin. De retour sur les lieux du crime, je recommence à agacer les perchettes. J'en fais deux et me retrouve sur la zone où j'ai perdu le brochet la veille. Personne, visiblement je pêche dans le vide. À peine quelques dizaines de mètres plus loin je prends le bon stop qui va bien, et voilà le moulinet qui chante ! Non ! Ben si, bis repetita, non seulement le broc est toujours sur zone, mais il vient de chopper le même leurre que la veille ! Et c'est parti pour le même rodéo, canne en parabole, moulinet qui gère pas grand chose, et rush après rush un poisson qui se sent pas trop freiné dans ses ardeurs.

Seulement voilà, il y a (un peu) moins d'herbiers à cet endroit, et je fais bien attention à ne "pomper" le broc vers le haut que lorsque je sens qu'il n'a pas d'appui derrière les plantes. J'ai redressé l'hameçon de cette tête plombée la veille (c'est la même) et je ne donne pas cher de sa résistance. Deux ou trois tentatives de mise au sec avortées et voilà enfin le poisson au fond de l'épuisette. Un bon 82 cm bien portant qui s'est laissé tenter par un micro leurre deux jours de suite...

0 Commentaire(s)
Ajout du 08-10-2013 dans "Brochet , Finesse "
<< Precedent - Suivant >>
Aucun commentaire pour cet article

Ajouter un commentaire

Nom :
E-mail : (requise pour les gravatars, ne sera pas publique)
Ecrivez JShUD (anti-spam)
Smiley : smile wink wassat tongue laughing sad angry crying cool scared blush unsure shocked 

Si vous souhaitez inclure l'url de votre site web, indiquez-la dans votre message
Un lien en dofollow sera mis sur votre nom d'utilisateur
Par contre, si votre site est en nofollow, votre lien le sera aussi

Content Management Powered by CuteNews